Karl Lagerfeld 



Karl est nommé à la tête de Marseille. Dès le premier entrainement on sent sa touche, Alessandrini a arrêté ses coupes à la con, Giabiconi est recruté pour muscler l'attaque et Thauvin arrive avec un petit blazer turquoise qui lui va comme un gant. Marseille enchaine 4 victoires et bat le PSG en finale de la Coupe de France. Il s'exprimera à la fin du match "C'est pas mal mais faut bosser l'élégance, Rolando on dirait tout de même un trav du Bois de Boulogne" C'est dit. 


Gilbert Montagné 



A peine arrivé Gilbert impose son style "C'est pas parce que je suis aveugle que je suis moins bon que Michel." Pas faux.

Dès le premier match on sent son style, il se trompe et envoie l'équipe à la gare. Défaite 3-0 sur tapis vert. Mais Gilbert enchaine 3 victoires après avoir replacé Mandanda en sentinelle et Thauvin au rayon basket chez Intersport. Les Marseillais finissent 10e et défilent sur la Canebière au son de Stevie Wonder.

Jul



A peine arrivé il signe un magnifique featuring avec Alessandrini et Mendy intitulé "Laburne on t'encule sur la Canebière." Un succès aussi bien commercial que poétique. En finale de la Coupe de France toute l'équipe arrive avec la teinture blonde obligatoire, l'OM prend 5-0 face au PSG. Mais l'OM se sauve en L1 lors de la dernière journée grâce à un retourné de Dja Djédjé en lucarne, il fait le signe JUL pour célébrer le but et prend un jaune de M. Chapron, mérité. 


Cyril Hanouna 




Cyril reprend l'OM, première mise au vert il met un doigt dans le cul de Mandanda, "Rekiki le petit kiki" devient la chanson officielle du club. Il sauve le club et gagne la Coupe de France, pour fêter ça il lance la plus grande chenille du monde avec un abricot dans le cul, un succès. Mais une sale histoire de taupe viendra ternir cette histoire. Sacré Chameroy.