1/2 Finale : La France en résistance

 

Avec un nouveau doublé de Griezmann les Allemands font grise mine. Il faut dire que le petit Antoine a particulièrement brillé dans cet Euro, auteur de 6 buts. Allez coco, t'as plus qu'a mettre un triplé en finale et tu égaleras le record de Platoche.

 

Homme du Match: Antoine Griezmann (9)

Il est beau, il est fort, il est chatoyant, il est magnifique, il est prodigieux, il est décisif, il est leader, il est combatif, il est insouciant, il est chatouilleux, il est doux, il est cocasse, il est RRRRRrrrrrr, il est Huuuuuuum, il est cocorico, il est miam, il est pffffff, il est mamamia, il est chichaaaa...

 

Lloris (9) : C'était le premier vrai match test pour notre capitaine. Pour la première fois du tournoi il avait quand même en face de lui des vrais gars. Et ce petit galopin nous a sorti des parades... à faire passer la gay-pride pour une kermesse de fin d'année. Bien joué Hugo.

 

Sagna (7) : Il a eu pas mal de boulot notre ami Bak, et il l'a plutôt pas mal fait. Toute façon on est parti pour le garder un petit moment encore celui là. Alors vaut mieux l'encourager. Parce que c'est pas Jallet qui va me rassurer. Le gars ressemble quand même à "Atchoum" dans les 7 nains.

 

Umtiti (8) : Beaucoup mieux le jeune coq. Préféré à Rami, pour ses relances. DD ne s'est pas planté. Il nous a même fait 2 ou 3 dégagements acrobatiques . Mais Umtiti et Grominet retombe toujours sur ses pattes (j'adore cette blague, elle est con)

 

Koscielny (7) : Comme depuis le début de cet euro il est costaud le koko. Il partage tout et sans compter. Son expérience, sa rigueur. Un vrai communiste (c'est totalement gratuit oui)

 

Evra (3+3) : Comme le Portugal. Il a fait que des matchs nul jusqu'a cette demi-finale ! 

 

Pogba (8) : C'est comme ça qu'on l'aime le cochon. Très actif au milieu, il a fait un travail monstrueux sur le second but ! (j'ai fermé les yeux sur ce ballon perdu au milieu de terrain qui aurait pu couter l'égalisation, mais comme j'était ouf hier, je passe l'éponge)

 

Matuidi (7) : Je sais pas si c'est un problème psychomoteur ou si c'est vraiment son style de jeu, mais il est quand même chelou quand il court. Dés la première minute il a l'air claqué, mais en vrai il peut jouer 8 jours de suite sans soucis.

 

Sissoko (7) : Pas trop en vu en première mi-temps, mais il a quand même fait le job. Comme le MIB, il agit dans l'ombre.

 

Payet (5) : Il a sans doute un peu abusé du ti punch. Du coup bah... t'es passé à coté. Attention, il te reste encore un match, tu feras la fête après.

 

Giroud (7) : Qu'est ce qu'il peut m'agacer ce grand couillon. Mais en même temps faut bien avouer, qu'il est casse noisette pour les défenseurs adverses. Et ça permet à ses coéquipiers de mettre quelques pralines.

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Deschamps (7) : Le gars a imposé un système pendant 2 ans pour finalement jouer la compét dans une autre configuration. C'est quand même fascinant.

 

L'arbitre (6) : L'éternel débat. Il y a main ? OUI. Doit-il siffler ? ... Je sais pas, mais il peut le faire et il l'a fait, tant mieux !